Sauvetage d'un rameur de l'extrême dans le Pacifique Nord après l’activation de sa balise de détresse Safelink Kannad Marine

Charlie MartellSauvetage d'un rameur de l'extrême dans le Pacifique Nord après l’activation de sa balise de détresse Safelink Kannad Marine

Orolia SA, spécialiste des applications GPS les plus critiques, annonce aujourd’hui via sa filiale Kannad Marine avoir contribué au sauvetage d'un rameur britannique, secouru à 700 milles au large des côtes japonaises, après le déclenchement de son EPIRB Safelink.

Charlie Martell, 41 ans,  du Génie Commando, servant en tant que Royal Engineer dans une unité de l'Armée de Réserve Britannique (Territorial Army) basée dans le Gloucestershire, avait relevé un nouveau défi : la traversée en solitaire à l’aviron entre le Japon et l’Amérique. C’est au bout de 34 jours de navigation et après avoir parcouru 4 500 milles que son embarcation a été frappée par la tempête tropicale Mawar. Des vagues de 15 mètres de haut et des vents violents ont endommagé une cloison structurelle de l'embarcation, rendant dangereuse toute tentative de poursuite de l'expédition. Seul et sans assistance proche, Charlie a décidé de déclencher son EPIRB.

Les garde-côtes de Falmouth en Cornouailles ont reçu le signal de détresse émis par sa balise et ont participé à la coordination des secours. Les garde-côtes de Falmouth ont consulté les données enregistrées pour cette EPIRB, leur permettant ainsi de fournir des informations détaillées aux garde-côtes japonais dans les minutes qui ont suivi l'activation de la balise. L'accès rapide à ces données est une condition essentielle dans les premières étapes de toute mission de recherche et de sauvetage. Celles-ci permettent en effet d'identifier le type de navire en détresse et le nombre de personnes concernées. Les garde-côtes japonais ont ainsi pu alerter le navire "Last tycoon of Blossom" évoluant sur zone, qui a immédiatement porté secours à Charlie.

Kannad Marine propose une large gamme de balises de détresse, incluant les radiobalises de positionnement d'urgence (EPIRB), les balises de détresse personnelles (PLB), les transpondeurs de recherche et de sauvetage (SART) et les Systèmes de récupération de naufragés (AIS SRS) - des équipements incontournables pour la sécurité maritime.

Les EPIRB et les PLB Kannad Marine sont conçues pour être utilisées conjointement au système par satellite COSPAS SARSAT. Elles émettent un message codé sur la fréquence de détresse de 406 MHz, qui permet d'alerter les services de recherche et sauvetage en cas d'urgence. La balise EPIRB SafeLink comprend également un récepteur GPS qui garantit l'émission de données de position précises aux services de secours, accélérant ainsi considérablement la vitesse d'intervention par la mise à jour de la position à intervalles réguliers.